L’ « Opération élections 2017 » est en cours !

Cette année, le Québec s’engage dans le grand marathon des élections municipales ! Au fil des jours, nous apprendrons qui décide de poursuivre et qui choisit de céder la place. Dans cette course, il y a encore trop de personnes et même de conseils municipaux élus par acclamation, ce qui empêche une saine démocratie de s’exercer.

La Table de concertation des groupes de femmes du BSL (TCGFBSL) par son projet « Opération élections 2017 ! » dans le cadre du programme « À égalité pour décider » du Secrétariat à la condition féminine du Québec met tout en œuvre pour que plus de femmes se présentent comme candidates et par voie de conséquence plus de femmes soient élues. Pourquoi ? Parce que les femmes représentent la moitié de la population et se doivent d’être présentes pour prendre les décisions qui orienteront le développement de leur communauté. Des conseils municipaux plus diversifiés permettront de développer une vision globale des grands enjeux de société et de découvrir ensemble un plus grand éventail de solutions. La présence des femmes est essentielle dans ce gouvernement de proximité que sont nos villes et nos villages !

lire la suite

Optimisation sécurité incendie, première rencontre pour le comité de travail

C’est le 8 mai dernier que s’est officiellement enclenché le travail d’optimisation des services de sécurité incendie en Matanie. Se sont réunis pour cette première rencontre l’ensemble des municipalités et des services incendie pour discuter du processus d’étude d’optimisation qui se déroulera au cours des prochains mois.

L’objectif principal de l’étude d’optimisation est d’examiner par quels moyens la protection contre les incendies dans La Matanie pourrait être optimisée. La réalisation du diagnostic et de l’étude d’opportunité sera effectuée par les firmes ICARIUM Groupe Conseil et Prudent Groupe Conseil, lesquelles comptent des spécialistes dans la réingénierie des processus, la gestion des risques et la sécurité incendie. Une entreprise comptable agira en appui des experts. Durant le processus, les défis et les enjeux auxquels les services de sécurité incendie doivent faire face seront repérés et documentés par une collecte de données. Chaque municipalité évaluera également ses besoins et ses particularités. Il sera alors possible à la fin de l’exercice de voir si une mise en commun de services, de ressources ou d’équipements pourrait permettre d’optimiser le système de sécurité incendie offert aux citoyens de La Matanie. Les résultats de l’étude sont attendus en septembre prochain.

La démarche d’optimisation en cours est rendue possible grâce à l’aide financière qu’offre le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire pour soutenir la réalisation d’études d’opportunité visant la mise en commun volontaire d’équipements, d’infrastructures, de services ou d’activités en sécurité incendie.

Pour les citoyens intéressés à en savoir plus sur l’étude d’optimisation a été créée la page web mrcdematane.qc.ca/optimisation. Elle contient de l’information ainsi qu’un lien direct pour transmettre ses interrogations ou ses commentaires sur le sujet. La population sera également informée de l’avancement de ces travaux.

 

Pour information :
Marie-Michèle Tremblay Conseillère en communications et affaires publiques
418-562-6734 #233 mariemichele.tremblay@lamatanie.ca

Campagne de sensibilisation à la propreté des propriétés en Matanie

C’est au début du mois que la MRC de La Matanie lançait officiellement sa campagne de sensibilisation «Fier de mon chez-nous». La campagne printanière d’information a pour objectif de rappeler aux citoyens que la beauté d’une région passe également par l’entretien des propriétés privées.

Comme le printemps est synonyme de grand ménage, la MRC considère cette période comme idéale pour lancer son message. Le lancement coïncide avec les collectes de gros rebuts qui débuteront à partir de la deuxième semaine de mai. À traves quelques gestes simples, elle souhaite rappeler aux citoyens l’importance de faire leur part pour une région plus conviviale et visuellement agréable.

L’entretien des propriétés influence non seulement la qualité de vie des municipalités, mais aussi l’expérience offerte aux touristes. Certains des gestes d’embellissement peuvent même avoir un impact environnemental bénéfique. Monsieur André Morin, préfet de la MRC de La Matanie et maire de Grosses-Roches précise que « Le but de cette campagne est de sensibiliser les citoyens pour que nous soyons fiers de notre région lorsqu’arrive la visite. Une région propre, fleurie et animée incite les touristes à demeurer plus longtemps chez nous. Tous les petits gestes d’embellissement peuvent avoir un impact positif sur notre sentiment d’appartenance au territoire matanien! »

Cette campagne s’inscrit dans la réalisation du plan d’action Municipalité amie des aînés (MADA)

2015-2018 de la MRC de La Matanie. Elle répond à la préoccupation exprimée par de nombreux aînés concernant l’embellissement et la propreté des propriétés privées. Bien que cette initiative soit issue de ce plan d’action, la MRC estime qu’elle touche l’ensemble de la population matanienne.

«Fier de mon chez-nous» pourrait être le début d’une mobilisation pour l’amélioration de la qualité de vie en Matanie. La MRC entend poursuivre éventuellement son travail de sensibilisation à travers d’autres outils de communication. Les citoyens intéressés par l’objet de cette campagne peuvent prendre l’initiative de former ou de s’impliquer dans un comité d’embellissement.

Les informations concernant la collecte des gros rebuts pour l’ensemble des municipalités sera disponible au www.lamatanie.ca.

Pour information :

Marie-Michèle Tremblay
Conseillère en communications et affaires publiques
MRC de La Matanie
mariemichele.tremblay@lamatanie.ca

Nouvelle limitation de vitesse à venir sur Ulric-Tessier

Règlement n° 2017-169

Fixant la limite de vitesse dans un secteur désigné de l’avenue Ulric-Tessier

Le paragraphe 4e de l’article 626 du Code de la sécurité routière (L.R.Q., c. C-24-2) accorde à la Municipalité le pouvoir d’adopter un règlement pour fixer la vitesse minimale ou maximale des véhicules routiers dans son territoire.

Le secteur de l’avenue Ulric-Tessier présente une circulation constante, on y retrouve la présence de piétons, cyclistes, autobus scolaires, et finalement, il s’agit d’une zone scolaire.

La Municipalité juge opportun de réglementer pour réduire la vitesse des véhicules routiers dans un secteur désigné de l’avenue Ulric-Tessier dont l’entretien est sous sa responsabilité, afin d’assurer la sécurité de tous les utilitaires.

Lors de la séance ordinaire du conseil tenue le 3 avril dernier, un avis de motion a été déposé en vue de l’adoption du règlement n° 2017-169 fixant la limite de vitesse à 30 km/h dans le secteur de l’avenue Ulric-Tessier – Zone scolaire.

Le règlement sera proposé pour adoption à la séance ordinaire du conseil qui sera tenue le 1er mai 2017 à 19h30.

Une présignalisation sera installée à compter de son adoption.

Soyez vigilants.